Généalogie Mesnard-Maynard

 

 
 BIENVENUE
Origine: Vendée (Poitou, France)
Première trace: 1046 à Talmond (Vendée)
Filiation suivie à partir de 1382
Devise: "Pro Deo et Rege"

Le Nom, les Armes, la Devise, le Timbre

Pour m'écrire:

 mesnard{tiret}maynard
{a t} wanadoo.fr

 

 

Sommaire


Le Nom, les Armes, la Devise, le Timbre 
 

I) L’orthographe du nom

Dès les premiers documents nous trouvons l'orthographe MAINARD, puis elle devient MENART, MENARD, MAINART, MAINNART, MAIGNARD, MAYNARD et MESNARD.
Si l'orthographe du nom varie, la phonétique ne change pas. Ces changements provenaient de la fantaisie des rédacteurs des Actes. Par exemple dans un acte du 16 février 1735 dressé par les notaires royaux F. GUILMAIN et CARGAUD l'orthographe varie entre le père et ses deux fils:
Le père est MESNARD, le fils aîné est MAINARD, le fils puîné est MAYNARD.
L'orthographe MESNARD avait prévalue depuis le Roi Henri III. Sous le règne de Louis XV, la branche aînée et la deuxième branche cadette reprirent l'orthographe MAYNARD tandis que la première branche cadette conservait MESNARD. Même de nos jours les diverses branches de la famille MESNARD-MAYNARD ne se sont pas mises d'accord pour adopter une orthographe unique.
En 1902, un certain nombre de représentants de la branche aînée ont repris l’orthographe MESNARD, les branches cadettes conservant MAYNARD.

II) Les armes

       

Réalisé par Arnaud Bunel, visitez sur son site                  Blason classique                                             Blason avec devise

http://www.heraldique-europeenne.org/Principal.htm  

Remarque: en héraldique, l'argent se représente en fait en blanc

Les armes de la famille MESNARD-MAYNARD sont belles parce que simples, ce sont de vielles armes:
 1) un métal, l'argent
 2) un émail, l'azur,
et portent "d'Argent fretté d'Azur à six pièces". Elles ont été décrites par CHERIN et enregistrées par d'HOZIER.
Depuis 1621 ces armes peuvent être entourées du collier de l'Ordre du Saint Michel reçu par Christophe MESNARD Maréchal de Camp.
Et depuis 1823 par celui de l'Ordre du Saint Esprit reçu par Louis Charles Comte de MESNARD, Maréchal de Camp.
Ces armes peuvent aussi reposer sur un manteau de Pair de France, puisque Louis Charles de MESNARD à été créé Pair de France.

Ces armes viennent historiquement du bouclier du chevalier. Les boucliers de l’ancienne chevalerie, ce qui est le cas ici, étaient très simples. Ils se sont compliqués par la suite au fur et à mesure que le nombre de chevaliers augmentait, pour y ajouter divers animaux ou figures. Chaque bouclier devait différentier clairement chaque Maison. Celui des Mesnard-Maynard anciens était probablement composé d’une plaque de bois ou de fer (fond argent) renforcé de planches de bois ou de bandes d’osier entrelacées peintes en bleu azur (fretté d’azur).

III) La devise

Les armes portent en devise "Pro Deo et Rege" (Pour Dieu et Pour Le Roi). Pro Deo serait venu au temps des Croisades et "et Rege" serait venu s'ajouter quand Jehan II MESNARD embrassa le parti du Dauphin , le futur Charles VII et devint  Ecuyer de Jehan de France, Duc de Berry et Comte de Poitou.
Cette devise était aussi celle des Vendéens pendant les guerres de Vendée...

IV) Le timbre

Ces armes timbres de:
1) Baron par la Baronnie du Gué Sainte-Flaive en 1683, et par la Baronnie du Langon en 1769.
2) Comte depuis l'érection de la Barotière en Comté  de MESNARD en 1766.
3) Marquis par Brevet.

D’autres part, le timbre de Marquis était permis aux familles ayant été présentées à la cours et autorisés à monter dans les carrosses du Roi, ce qui était le cas des Mesnard-Maynard au XVIII° siècle.

Anciens Seigneurs 1) de la Vergne-Cornet - 2) de la Benastonière - 3) de la Cornetière - 4) de la Bouchardière - 5) de la Gaudinière - 6) de Dignechien - 7) de la Vergne Péault - 8) de la Rudelière - 9) de Saint-Gillet - 10) des Gazons - 11) de Passy - 12) de Mesnard-la-Barotière - 13) de Poiré - 14) de l'Isle-Bernard - 15) de la Godelinière - 16) des Déffends - 17) de la Mesnardière - 18) des Voureils - 19) de Chasnay - 20) de la Loulerie - 21) de la Claye - 22) de la Baugisière et 23) de la Mosnerie.
 

Le Talmondais, berceau de la Famille                             Retour au Début de cette page
     Sommaire